Accueil Accompagnement Focus sur la ligne d’écoute de PHARE Enfants-Parents

Focus sur la ligne d’écoute de PHARE Enfants-Parents

par sdupont
1729 vues
La ligne d'écoute de PHARE Enfants Parents

La ligne d’écoute de Phare Enfants-Parents est proposée aux jeunes en souffrance, aux parents en difficulté avec un jeune en mal-être et aux parents endeuillés par le suicide d’un enfant.

Sous la responsabilité de notre psychologue, Géraldine CHANAL ce service constitue le pilier de notre mission de prévention.
Cette équipe intervient en amont auprès des parents et des jeunes en situation de mal-être.

Le dispositif mis en place

Notre équipe formée à l’écoute et à la crise suicidaire assure une permanence du lundi au vendredi de 10h à 17h.

Nous pratiquons une écoute active, centrée sur l’appelant, sollicitant ainsi les ressources de la personne en difficulté. Ainsi l’écoutant est amené à poser des questions pour mieux comprendre la situation et éventuellement orienter vers des structures institutionnelles, associatives ou privées.
Cette écoute s’effectue dans un esprit de bienveillance, dépourvu de jugement, dans le respect de la personne et de la confidentialité de l’entretien.

Dans le cadre du label de qualité « Aide en santé » attribué par Santé Publique France, nous assurons une qualité d’écoute qui répond aux besoins des demandes.
Nous recrutons de manière minutieuse nos écoutants (psychologues en formation et bénévoles écoutants)

Avec l’ensemble de nos écoutants, nous procédons à :

  • une formation à nos pratiques
  • une formation spécifique à l’écoute
  • un accompagnement et un suivi assurés par la psychologue de PHARE Enfants-Parents
  • une supervision mensuelle par une psychologue indépendante

Quels appels sur la ligne d’écoute?

En 2019, nous avons traités plus de 1400 appels, soit une progression par rapport à l’année précédente de près de 20%.
La plupart de ces appels émanent d’adultes, car les jeunes préférent utiliser les emails et SMS.
Les appels ont une durée moyenne de 18 minutes, mais ils peuvent aller au-delà d’une heure. C’est le cas lorsqu’il s’agit d’une problématique de deuil ou d’une situation complexe.

Qui appelle ? Qui écrit ?

Les appels provenant d’adultes  sont également répartis entre des adultes eux-mêmes en souffrance ou en difficulté, ceux qui appelent pour leurs enfants ou adolescents, ou pour un membre de la famille ou un ami.

Ce sont principalement les femmes qui appellent. Cependant, de plus en plus de pères font la démarche d’appeler pour du soutien à la parentalité.
Ces appels sont pour la plupart uniques, de l’ordre d’une demande de soutien et de guidance avec une demande précise.
Grâce à une écoute structurée et un dialogue constructif, les parents peuvent retrouver une énergie et une confiance en eux pour mieux faire face aux difficultés.

La plupart des appelants évoquent ne pas en être à la première démarche. Ils mentionnent souvent avoir cherché en vain des solutions pour surmonter les difficultés qu’ils traversent.
Et les jeunes ?

Les jeunes utilisent moins le téléphone pour se confier.
Les mails d’appels au secours arrivent très nombreux sur « cavaoupas »  . Aussi, notre équipe traite ces messages avec le plus grand soin . Il n’est pas rare d’entamer des dialogues sur plusieurs semaines avec de tout jeunes (11 à 16 ans) qui n’osent parler de leur mal-être, ni à leurs parents, ni à un professionnel.
Le but est souvent de les convaincre de consulter. Ces échanges sont particulièrement positifs. Et l’ont été d’autant plus lors du premier confinement, alors que l’accueil n’était plus possible.

Ligne d’écoute
01 43 46 00 62

Nous écrire :
cavaoupas@phare.org

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aussi aimer